Château de Châteauneuf

Un témoignage de la vie au Moyen Âge et sous l’Ancien Régime

La plupart des bâtiments érigés ou transformés entre le XIIe et le XVIIIe siècles sont ouverts au public :

  • le donjon (XIIe siècle), une tour carrée dans laquelle on entrait à l’origine par une porte située au 1er étage accessible uniquement par une échelle,
  • le Grand logis (XVe siècle), avec son architecture gothique, ses tapisseries des Flandres, ses appartements et son mobilier médiéval, ses pièces XVIIe et XVIIIe siècle,
  • le Logis de Philippe Pot (XVe siècle), dont les ornements de façade s’apparentent à ceux de l’ancien palais ducal de Dijon (en cours de restauration),
  • la chapelle, avec ses carreaux vernissés, ses peintures « à la détrempe » du XVe siècle représentant les douze apôtres et le Christ, qui abrite aussi une copie du gisant de Philippe Pot conservé au Louvre,
  • la tour sud (XIVe siècle) et son appareillage militaire surplombant la vallée.

Châteauneuf, c’est aussi une atmosphère bien particulière, celle qui régnait peut-être à la cour des ducs de Bourgogne… ou à l’époque de Louis XVI.

Regardez ou fermez les yeux. Il ne vous reste plus qu’à imaginer ce que fut l’animation du château jusqu’à la Révolution, lorsque sa présence imposait son rythme à la vie des habitants des alentours.