Histoire

 

1150 – 1175  Fondation d’une place-forte appelée Châteauneuf

Elle est tenue par Jean de Chaudenay, fils cadet du seigneur de Chaudenay, propriétaire des lieux à cette époque. Le siège de cette seigneurie est à quelques kilomètres de Châteauneuf.

1181 – 1457  La Seigneurie des Châteauneuf

Jean de Chaudenay prend le nom de Jean 1er de Châteauneuf. On ignore à quoi ressemblait la forteresse à cette époque.

1200 - Construction du donjon

Au cours du 13e siècle, la famille de Châteauneuf assure peu à peu sa position et organise son domaine. La tour carré, servant de donjon, encore visible aujourd’hui est ajoutée vers 1200.

1281 - Construction de la chapelle

 Les seigneurs, dont Jean III de Châteauneuf (1260-1294) et son épouse Guillemette de Vilaines-Lès-Prévôtes, cherchent à développer le bourg, notamment en construisant la chapelle du château (1281) et l’église du village.

1455 - Don du château à Philippe Pot

En 1455, Catherine de Châteauneuf est condamnée pour l’assassinat de son époux. Ses biens sont confisqués par le roi, puis récupérés par le duc de Bourgogne, Philippe le Bon, qui en fait don à l’un de ses proches conseillers, Philippe Pot.

1457   Le Domaine de Philippe Pot

Philippe Pot devient propriétaire du château en 1456, sur la volonté du duc de Bourgogne Philippe le Bon. Sa famille gère le domaine jusqu’en 1533. Il apportera de nombreuses et exceptionnelles transformations encore visibles aujourd’hui.

Le début des grandes transformations

Ce propriétaire est probablement celui qui a le plus marqué le château. Il est l’un des proches le filleul du duc de Bourgogne Philippe le Bon, alors au faîte de sa gloire, à une époque où artistes et artisans se pressaient à la cour du grand duc d’Occident, propriétaire des Flandres.

Un afflux de richesses et d’honneurs amènent une profonde transformation de la région et donc du château.

Qui était Philippe Pot

Philippe, sénéchal du duc, l’équivalent d’un grand ministre d’aujourd’hui, est connu pour ses qualités de diplomate. A la mort du duc Charles Téméraire, en 1475, il fait allégeance au roi de France Louis XI  et devient alors gouverneur de la Bourgogne. Ce personnage puissant est aussi riche : les études archéologiques récentes montrent qu’il fait moderniser le château.

Un château défensif

D’une part, il a mis au goût du jour les dispositifs de défense, donnant au château son aspect spectaculaire tant apprécié des visiteurs et des castellologues.

Créations de décors et d'aménagements

D’autre part, il fait restaurer la tour maîtresse, puis construire les deux logis : il est tout à fait exceptionnel de pouvoir admirer des éléments d’architecture de près de 600 ans encore debout.

Il a fait somptueusement tout décorer : chapelle, logis, tours… Il peut ainsi venir loger avec toute sa cour dans les nouveaux appartements.

Un château de plaisance

Il a fait somptueusement tout décorer : chapelle, logis, tours… Il peut ainsi venir loger avec toute sa cour dans les nouveaux appartements.

Le tombeau de Philippe Pot

Il meurt à Dijon, au fait de sa gloire : il est alors gouverneur de la Bourgogne pour le compte du roi de France Louis XI. Son tombeau l’attend à Cîteaux, une des plus prestigieuses abbayes de Bourgogne. Conservé jusqu’à la Révolution, il orne à présent les salles de sculptures du musée du Louvre. Le moulage de ce tombeau est présenté dans la chapelle du château.

Il n’a pas de descendants direct. Son héritage est géré par ses frères, puis revient à ses nièces.

1533   Le Domaine de Montmorency

 Châteauneuf passe par mariage dans la grande famille de Montmorency.

Les plafonds du grand logis sont refaits.

1627   Le Domaine de Vienne

En 1627, Charles de Vienne et Marguerite de Domprel achètent Châteauneuf.

Transformation du donjon

La famille de Vienne est propriétaire du château de Commarin, situé dans la plaine, en contrebas de Châteauneuf. Marguerite, issue d’une riche famille de Franche-Comté, apporte une belle dot qui permet cette acquisition et un début de réorganisation.

La tour carrée, ou donjon, est transformée en chambre d’apparat, à la mode du 17e siècle.

Nouvelles peintures murales

Leur fils Henri de Vienne épouse en 1655 une autre riche héritière : Jeanne-Marguerite Bernard. La dot de cette dernière permet de remettre au goût du jour le grand logis, avec de somptueuses peintures murales, dont restent quelques traces au rez-de-chaussée.

1766   L’achat par la Famille Paris de Montmartel

Cette famille de banquiers parisiens possèdent des domaines partout en France mais fait faillite avant la Révolution.

1782   L’achat par le marquis d’Antigny

Le marquis d‘Antigny fait revenir Châteauneuf entre des mains locales : son château éponyme se situe à une dizaines de kilomètres à vol d’oiseau.

1811 – 1936   La propriété de Vogüé

Le château passe par alliance dans la grande famille de Vogüé.

Qui était la famille Vogüé ?

Elle comporte des branches dans toute la France, dont la plus célèbre est propriétaire du château de Vaux-le -Vicomte. La branche propriétaire de Châteauneuf possède également le château de Commarin.

En 1854, les boiseries du 15e siècle de la chapelle de Châteauneuf sont démontées et réinstallées dans la chapelle de Commarin.

Le château est classé Monument Historique

Le comte de Vogüé obtient en 1894 le classement de Châteauneuf au titre des Monuments Historiques.

En 1902, le cabinet de l’architecte Charles Suisse fait les premiers relevés et photos de l’architecture du château. Les bâtiments et décors sont restaurés pour la première fois.

1936   Le château devient un bâtiment public

Le comte Georges de Vogüé fait don de Châteauneuf à l’Etat.

2008   La Région Bourgogne-Franche-Comté devient propriétaire du château

La Région s’est portée volontaire pour poursuivre la restauration du château et en faire la pièce maîtresse d’un projet patrimonial et culturel en lien avec le territoire. Bien au-delà de sa dimension touristique, le château fait partie de l’identité et de la mémoire collective de la région.

Visites, activités, évenements estivaux, expositions, recherches archéologiques… un monument incontournable et pleinement vivant !

Agenda des événements

Animations pour les enfants et les grands, spectacles estivaux, visites spéciales, expositions, etc. Retrouver toute l’actualité du château !

Visites libres et guidées

En famille, entre amis, en groupe et pour les scolaires, de nombreuses et pationnantes visites vous sont proposées !

Publications

Recherches historiques, archéologiques et architecturales… Poursuivez la découverte du château à travers ces publications scientifiques.